Sri Lanka (août-sept 2002)

Publié le par Flore

Le pays a souvent changé de nom au cours de sa longue histoire : Taprobane au temps des Grecs, Serendib à l’époque de Sindbad, Ceilao au temps de la route des Indes portugaises dont les Hollandais firent Zeilan, les Anglais Ceylon et les Français Ceylan. Le 22 mai 1972, la République a repris son nom de Lanka qui fut le sien dès le 1er millénaire, et lui a ajouté Sri qui signifie « resplendissant ». Le nom de Ceylan est toujours utilisé comme label de qualité pour le thé produit dans l’île.

Le long des routes :

Rizières

Golden Temple

Dambulla :

Également répertorié par l’Unesco depuis 1991, le Temple d'Or de DAMBULLA est un monastère rupestre, dont les cinq grottes sanctuaires sont entièrement ornées de peintures murales bouddhiques, exécutées au XVIIIe s. Toute de vermillon et d’ocre, cette chatoyante composition recouvre 2 100 m2.

Bouddha assis

D'autres Bouddhas ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kandy :

Aux portes de la région montagneuse, KANDY fut la dernière capitale du royaume, accueillant au XVIe s. la fameuse relique de la Dent de Bouddha dans un temple à la sobre élégance, le Dalada Maligawa. Il constitue, avec les Devala, les sanctuaires des quatre dieux gardiens de la relique, un ensemble sacré que l’Unesco a inscrit au Patrimoine de l’Humanité en 1988.

 

 Le temple de la dent de Bouddha

La dent de Bouddha ... ?!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sigiriya :

Perchée à 370 m, au sommet d'un rocher de pierre rouge qui domine un ensemble harmonieux de jardins dessinés au Ve s., la citadelle de SIGIRIYA est classée par l’Unesco depuis 1982. Une anfractuosité du rocher conserve le joyau de la peinture sri lankaise : les portraits de vingt et une demoiselles, dont les couleurs délicates ont gardé tout leur éclat depuis 1 500 ans. Sur le Mur Miroir en vis-à-vis, des graffitis tracés entre le VIe et le XIIIe s. rendent hommage à leur grâce. Nid d’aigle d’un roi parricide, Kasyapa, le palais du sommet est desservi par un étroit escalier qui se faufile entre les pattes géantes d’un lion. Kasyapa, avide de pouvoir, destitua son père, le roi Dhatusena pour prendre sa place puis l’emmura vivant et chassa son frère Mugalan. Il régna sur cette citadelle qu’il fit construire en haut d’un rocher pour la rendre imprenable. Kasyapas, grand mécène, invita les plus grands artistes de l’époque à sa cour, à qui l’on doit la fresque des Demoiselles. Mugalan revint 18 ans plus tard pour venger son père en délogeant son frère parricide.

 Les longues marches pour monter !

Au cours de l'ascenssion : célèbre portrait du site

Une fois en haut !  

Une petite ballade à dos d'éléphant :

Polonnaruva :

POLONNARUWA succéda au Xe s. à Anuradhapura dans le rôle de capitale Elle ne le fut que pendant deux siècles, mais ses vestiges s’étendent sur 15 km2 et figurent au patrimoine de l’Unesco depuis 1982. Outre le palais royal et ses dépendances, plusieurs temples et monastères ont été mis au jour : l’immense Alahena Pirivena (80 ha), les quatre statues rupestres de Bouddha du Gal Vihara et le Tivanka Pilimage aux fragiles peintures murales. Édifiés sur une terrasse monumentale à la gloire de la plus précieuse des reliques du monde bouddhiste, la Dent de Bouddha, aujourd’hui conservée dans son temple de Kandy, le Vatadage et cinq autres constructions religieuses composent un ensemble architectural unique au monde.

Petites sculptures dans les bas-reliefs

 Môa ... !

 

 

 

 

Le Bouddha couché

 

 

Sur le site !

Les habitants :

La population locale est très accueillante, souriante et serviable.

Le Sri Lanka se compose de 19.6 millions d’habitants dont 74% de Cinghalais en majorité bouddhistes et 19% de Tamouls en majorité hindouistes.

Le cinghalais ou sinhala est la langue la plus répandue (74% de la population). Langue officielle, elle est utilisée dans l’administration et à l’école. Apparentée aux langues indo-européennes, elle s’est enrichie au cours des siècles d’emprunts divers, du sanskrit à l’anglais en passant par le pali, le portugais et le hollandais. Elle dispose d’un long alphabet (plus de 50 signes) qui lui est propre. Le tamoul (8,5%) est parlé dans le nord et l’est du pays, ainsi que dans la région montagneuse. L’anglais est, comme en Inde, une langue de communication, pratiquée par 10% de la population.

Des écoliers

Pour plus d'informations je vous conseille le site officiel de l'office du tourisme , d'où j'ai copié les textes.

 (honte à moi, par contre les photos sont les miennes  ...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimi du 9-4 17/08/2009 23:02

elle est trop mignonne la photo des écoliers !t'as vu, je me suis remise aux comms !